Home Actu-High-Tech L’internet de demain que propose la Chine pour contrer les USA

L’internet de demain que propose la Chine pour contrer les USA

Par Christian Tetchi
internet-demain-que-propose-Chine-contrer-USA

En février 2020 dernier, ils étaient environ 180 personnes toutes réunies dans une des salles de l’UIT (Union internationale des télécommunications) dont le siège se trouve à Genève, à quelques lieux de la place des Nations. La raison de ce rassemblement : écouter la présentation d’une équipe d’ingénieurs chinois sur le nouvel IP (Internet Protocol en anglais ou Protocole internet en français). Ces ingénieurs provenaient de Huawei, de China Unicom, de China Telecom ainsi que du Ministère Chinois de l’industrie et de la technologie de l’information.

Cette présentation montrait une toute nouvelle infrastructure de l’internet. Selon le Financial Times (FT), ce nouvel épisode pour contrôler la toile apparaît comme la bataille la plus sérieuse jamais menée qui oppose alors deux grandes puissances commerciales, les USA et la chine. L’internet de demain que propose la Chine pour contrer les USA, met en lumière un combat qui superpose les deux grandes nations dans une rivalité tant sur le plan géopolitique que sur leurs modèles de société respectifs ; démocratique pour l’un et autoritaire pour l’autre.

Le NEW IP

Huawei qui à ce jour craint que l’ensemble complexe et hétéroclite de technologies et d’usages finissent par être un frein important aux capacités techniques du réseau mondial, va encore en septembre prochain défendre son projet sur le nouvel internet qu’il a baptisé, « NEW IP » devant l’IUT (Union Internationale des télécommunications).

Certains pays comme la Russie, L’Iran ou encore l’Arabie Saoudite sont très enthousiastes à l’idée de soutenir ce projet. Selon Huawei, ce NEW IP est un « système d’adressage IP plus dynamique ». Il permettra aux appareils d’un même réseau de pouvoir communiquer entre eux directement sans devoir envoyer leurs informations par Internet. Une commande de fermeture du réseau sera tout même intégrée à ce nouvel Internet, ce qui permettrait de restreindre l’accès à Internet chez un utilisateur.

Ce qui soulèverait bien des débats puisque cette commande dite centrale va quelque peu à l’encontre de l’idée fondamentale de liberté d’Internet, liberté qui a toujours été prônée et défendue par de nombreux gouvernements.

Pourquoi ce nouvel Internet crée la controverse ?

Selon certaines grandes puissances, notamment les USA, la Grande Bretagne ou encore les Pays-Bas, ce nouvel Internet chinois prend des allures d’une version qui déjà prévaut dans le pays, mais cette fois-ci à plus grande échelle.

Selon ces derniers, ce nouvel internet chinois s’apparenterait à un réseau sous haute surveillance donnant alors aux gouvernements le pouvoir de taire ce qui ne leur sied pas et donc de contrôler les libertés. Cet avis est toutefois rejeté par Huawei qui défend vigoureusement que le NEW IP a comme objectif, fournir des solutions technologiques IP nouvelles pouvant prendre en charge les futures applications à l’instar de l’Internet of Everything, la télémédécine, les communications holographiques.

De plus, pour démontrer sa bonne foi, Huawei insiste sur le fait que, la recherche et l’innovation autour du New IP sont ouvertes aux ingénieurs et scientifiques à travers le globe terrestre.

La guerre du numérique

Alors qu’en 2016, les USA se désengageaient de la gestion de la Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN), la Chine avait quant à elle exprimé son désir de garantir la continuité. Malgré le fait que la proposition n’ait pas été acceptée, la China déjà bien engagée depuis plusieurs années dans une véritable course technologique contre les USA ne s’est pas avoué vaincu surtout vis-à-vis des enjeux de la 4e révolution industrielle.

Aujourd’hui la Chine qui visiblement ne veut plus convenir aux règles numériques fixées par les USA, a bel et bien l’intention de fixer les siennes. C’est d’ailleurs ce que l’on peut entrevoir à travers leur projet du nouveau réseau Internet, qui est perçu par certains analystes comme le maillon essentiel au total succès de cette guerre numérique entre la Chine et les USA.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.