La Freebox V7 annoncée il y a deux ans pourrait enfin être commercialisée. La question qui brûle toutes les lèvres est juste de savoir quand ! Cette box internet qui selon Xavier Niel le patron d’Illiad/Free sera disruptive et du jamais vu a de quoi mettre les étoiles dans les yeux de certains internautes. Après l’utilisation et l’évolution constatés par les consommateurs de la Freebox révolution depuis 2010, on pourrait être tenté de faire confiance à l’opérateur pour nous étonner avec une Freebox V7 5G.

Les services que pourrait offrir la Freebox V7

Même si la box restera sur un design classique à l’instar de sa cadette, elle apportera sans doute des innovations majeures. Selon les brevets accessibles sur le site de l’INPI, la Freebox V7 de Free pourrait offrir de nombreuses possibilités.

Les services que pourrait offrir la Freebox V7
Les services et fonctionnalités que pourraient offrir la Freebox V7

Ceci reste cependant hypothétique, car de la théorie à la pratique il y a tout un processus. Parmi les fonctionnalités attendues :

  • Un système audio et peut-être vidéo multiroom, qui permettrait de prendre en charge à partir d’un poste les différentes enceintes présentes dans la maison. Elle sera contrôlable via un smartphone, et nécessitera de ce fait une application. Il suffira ensuite de choisir lesquelles passeront de la musique ;
  • Une interface pour communiquer avec la box 4G, ceci pourrait être possible grâce à une sorte de télécommande tactile permettant de contrôler la box. Il sera aussi possible de saisir un texte en regardant le téléviseur. Le clavier s’afficherait à l’écran et permettrait ainsi de ne plus baisser et soulever la tête pour écrire, car les mouvements des doigts s’afficheront à l’écran. Tous ses services seraient la cause d’un allongement dans la date de sortie 2017 de la Freebox V7.

Freebox V7 : un boitier hybride ?

La connexion grâce à la fibre n’étant pas encore une réalité majeure en France, l’internet de Free pourrait dépendre d’un boitier hybride qui mêlent l’ADSL/VDSL et 4G. Elle pourrait ainsi s’adapter automatiquement pour s’aligner sur le meilleur signal. Contrairement à ses concurrents, Freebox V7 ne réservera pas le meilleur de sa technologie aux professionnels. Elle permettra ainsi une adaptation plus facile en cas d’installation d’Android TV.

Freebox V7 un boitier hybride

Cette box aurait aussi une capacité de stockage plus grande que les versions précédentes et même plusieurs autres concurrents, ce qui permettrait d’installer un Cloud personnel où l’utilisateur pourra sauvegarder ses données et y accéder plus facilement.

La box permettra enfin à votre maison d’être un espace domotique. Un habitat connecté avec une box compatible avec le standard sans fil 802.15.4 sur la bande 2,4 GHz. Ainsi, tous les appareils de la maison pourront se connecter à elle. Il se pourrait donc qu’il soit compatible avec des protocoles comme ZigBee, Thread et Z-Wave.

Freebox V7 : date de sortie

Avec tous les services que pourrait offrir la nouvelle Freebox V7 2017, on comprend aisément que ce soit difficile de passer de la théorie à la pratique. En effet, Free veut allier à la fois la qualité de ses prestations aux besoins de tous ses clients sans distinction. Elle table ainsi sur une augmentation de sa couverture réseau pour satisfaire tout le monde. Cependant, tout comme ses concurrents l’auront compris, ceci devra aller de pair avec une augmentation du débit de ses abonnées.

Freebox V7 date de sortie

En tablant sur une capacité en upload et download de plus d’1Gbit/s par abonné offert actuellement par ses concurrents, Free devra faire mieux avec sa box et atteindre jusqu’à 2Gbit/s. Cela a de quoi mettre l’eau à la bouche et repousser sa date de sortie à fin 2017 selon le directeur général d’Iliad Maxime Lombardini. Pour toutes ces raisons, le prix de la Freebox V7 pourrait surpasser celui de ses prédécesseurs.


Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/0bb8e6026492771d753131238fdb0325/web/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 326

LEAVE A REPLY