Depuis une décennie, Google développe dans ses laboratoires de Mountain View les voitures autonomes. D’après le site The Information, l’entreprise Alphabet serait sur le point de renoncer à sa Google Car. Une voiture totalement autonome sans conducteur au volant, ni pédales, des ambitions technologiques qui peuvent paraître futuristes. Pourtant, il faut relever que c’est une perspective bien possible pour Google, mais pas à l’état actuel des choses. C’est en tout cas ce qu’affirme Larry Page, le Big Boss d’Alphabet.

Google va se concentrer sur le développement des logiciels et des partenariats

On se souvient qu’il y a de cela un an, le directeur en charge du laboratoire Google X était à Numa (réseau mondial de l’innovation qui accompagne les startups) pour communiquer sur les récentes avancées de Google Car et les ambitions à venir. Google a un concept bien propre à lui en ce qui concerne les voitures autonomes. Pour l’entreprise, une voiture qui n’est pas entièrement autonome peut être dangereuse parce qu’elle fera parfois perdre conscience au conducteur qu’il reste le seul à prendre des décisions au volant.

Ces ambitions ne verront peut-être jamais le jour, parce que Google vient d’abandonner l’idée de développer entièrement une voiture autonome. Le holding Alphabet par l’intermédiaire de Larry Page et de Ruth Porat, directrice financière annoncent qu’il est difficile en l’état de réussir le développement d’une voiture autonome dans un avenir proche.

google-va-se-concentrer-sur-le-developpement-des-logiciels-de-voitures-autonomes

La firme revoit donc ses ambitions à la baisse et prend un nouveau virage avec le développement des applications qui équiperaient les véhicules autonomes des autres constructeurs tiers. Pour l’instant, aucun constructeur n’a à ce jour développer une voiture entièrement autonome sans conducteur à bord.

C’est pratiquement la même stratégie qu’emploie actuellement Apple qui semble lui aussi abandonné son projet de produire des voitures autonomes. Google souhaite plutôt faire concurrence à Tesla et à Uber avec des partenariats pour mettre en place un service de transport.

Pour l’instant, le seul constructeur automobile en avance dans le partenariat avec Google est Fiat Chrysler. Ensemble, ils vont mettre au point un prototype de voiture autonome. Google va ainsi apporter son expérience dans la conception des logiciels et des applications autonomes et bénéficier par la même occasion de l’expertise de certains constructeurs qui travaillent déjà sur leurs propres prototypes.

Il se murmure d’ailleurs que l’entreprise californienne va créer une véritable entité pour le développement logiciel des voitures autonomes qui ne dépendrait plus de Google X.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.